Épargner c’est bien, investir c’est mieux !

Icône d'horloge18 min
Epargner ou investir

L’investissement immobilier est un moyen courant et efficace d’épargner et de faire fructifier son argent. 

De nombreuses personnes choisissent d’investir dans l’immobilier pour diverses raisons, notamment pour constituer un patrimoine, générer des revenus mensuels ou préparer leur avenir financier. Dans cet article, nous allons explorer l’importance de l’investissement immobilier, les différentes stratégies d’investissement, les avantages et les risques de l’investissement immobilier fractionné, ainsi que les erreurs à éviter et les critères à prendre en compte lors de l’investissement immobilier. 

Enfin, nous examinerons les étapes pour investir dans l’immobilier fractionné sur la plateforme Wally. Que vous soyez un investisseur débutant ou expérimenté, cet article devrait vous fournir des informations précieuses pour vous aider à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement immobilier.

L’importance de l’investissement immobilier

L’immobilier est souvent considéré comme l’un des investissements les plus sûrs et les plus rentables. Contrairement à d’autres actifs, tels que les actions ou les obligations, l’immobilier offre une sécurité tangible sous la forme de biens immobiliers physiques, qui ont tendance à augmenter en valeur sur le long terme. De plus, l’investissement immobilier permet de bénéficier de revenus passifs réguliers, grâce aux loyers perçus des locataires.

Investir dans l’immobilier permet également de diversifier son portefeuille d’investissement, ce qui est indispensable pour minimiser les risques. En effet, en répartissant ses investissements dans différentes classes d’actifs, telles que l’immobilier, les actions et les obligations, on réduit les probabilités de subir des pertes importantes. Cela est particulièrement important lors des périodes de volatilité économique ou financière.

Les différentes stratégies d’investissement

Il existe plusieurs stratégies d’investissement immobilier, chacune offrant ses propres avantages et inconvénients. Les stratégies les plus courantes comprennent l’achat d’une propriété pour la louer, l’achat d’une propriété pour la revendre avec une plus-value (technique du « fix and flip »), l’investissement dans des biens immobiliers commerciaux, l’investissement dans des fonds immobiliers ou REITs, et l’investissement dans l’immobilier fractionné.

La première stratégie consiste à acheter une propriété pour la louer. Avec cette stratégie, l’investisseur peut bénéficier d’un flux de trésorerie régulier provenant des loyers perçus, tout en profitant de l’appréciation de la valeur de la propriété au fil du temps. Cependant, cette stratégie nécessite souvent un investissement initial important et une connaissance approfondie du marché immobilier local.

La technique du « fix and flip » consiste à acheter une propriété nécessitant des travaux de rénovation, à la rénover et à la revendre rapidement avec une plus-value. Cette stratégie peut être très lucrative si elle est bien exécutée, mais elle comporte également des risques importants, tels que des coûts de rénovation imprévus ou une difficulté à trouver un acheteur à un prix satisfaisant.

L’investissement dans des biens immobiliers commerciaux offre des avantages similaires à l’investissement locatif résidentiel, mais avec des rendements potentiels plus élevés. Les biens immobiliers commerciaux comprennent des bureaux, des boutiques, des entrepôts, des hôtels, etc. Cependant, ce type d’investissement nécessite souvent des connaissances spécialisées et un capital important.

Les fonds immobiliers ou REITs (Real Estate Investment Trusts) permettent à des investisseurs individuels de participer collectivement à l’acquisition et à la gestion de biens immobiliers. Ces fonds sont souvent cotés en bourse et offrent une liquidité relativement élevée par rapport à d’autres formes d’investissement immobilier. Cependant, ils peuvent également être soumis à une volatilité accrue en raison de la spéculation sur les marchés financiers.

Enfin, l’investissement immobilier fractionné est une stratégie relativement nouvelle qui permet aux investisseurs d’acheter une part d’un bien immobilier, ce qui permet de réduire le montant initial d’investissement requis. Cette stratégie est particulièrement intéressante pour les investisseurs débutants ou ceux disposant d’un capital limité. Nous explorerons plus en détail les avantages et les risques de cette stratégie dans les prochaines parties.

Les avantages de l’investissement immobilier fractionné

L’investissement immobilier fractionné présente de nombreux avantages pour les investisseurs. Voici quelques-uns des principaux avantages de cette stratégie d’investissement :

      • Diversification du portefeuille : En investissant dans l’immobilier fractionné, les investisseurs ont la possibilité de diversifier leur portefeuille. En effet, ils peuvent investir dans différents biens immobiliers, géographiquement dispersés, ce qui réduit leur exposition à un seul marché immobilier. Cette diversification permet de réduire les risques associés à l’investissement immobilier.

      • Accessibilité financière : L’investissement immobilier fractionné permet aux investisseurs d’accéder au marché de l’immobilier avec des montants moins importants. En effet, ils peuvent investir dans une fraction d’un bien immobilier, ce qui réduit considérablement le montant initial nécessaire pour se lancer dans l’investissement immobilier. Cela rend l’investissement immobilier plus accessible à un plus grand nombre d’investisseurs.

      • Pas de contraintes de gestion : En investissant dans l’immobilier fractionné, les investisseurs n’ont pas à se soucier de la gestion quotidienne du bien immobilier. Cette tâche incombe en effet à la plateforme sur laquelle ils ont investi. Les investisseurs peuvent ainsi se concentrer sur d’autres activités, sans avoir à s’inquiéter de trouver des locataires, de gérer les réparations ou de collecter les loyers. Cela représente un énorme avantage en termes de temps et de tranquillité d’esprit.

      • Liquidité : Contrairement à l’investissement immobilier traditionnel, l’investissement immobilier fractionné offre une plus grande liquidité aux investisseurs. En effet, ces derniers peuvent revendre leurs parts à tout moment, sans avoir à attendre la vente du bien immobilier dans son intégralité. Cette possibilité de revente rapide permet aux investisseurs de récupérer rapidement leur capital, s’ils en ont besoin.

      • Accès à des biens immobiliers de qualité : L’investissement immobilier fractionné permet d’accéder à des biens immobiliers de haute qualité qui seraient autrement inaccessibles pour un investisseur individuel. En effet, certaines plateformes de crowdfunding immobilier ne sélectionnent que des projets immobiliers de qualité, ce qui permet aux investisseurs de bénéficier de rendements potentiels attractifs sur des biens immobiliers de haut standing.

      • Rendements attractifs : L’investissement immobilier fractionné peut offrir des rendements intéressants aux investisseurs. En effet, en investissant dans des projets immobiliers à fort potentiel de rendement, les investisseurs peuvent espérer obtenir des rendements supérieurs à ceux des placements traditionnels tels que l’épargne ou les obligations. Cependant, il convient de noter que les rendements potentiels peuvent varier en fonction de la performance des projets immobiliers dans lesquels les investisseurs ont investi.

    Les risques de l’investissement immobilier fractionné

    Malgré ses nombreux avantages, l’investissement immobilier fractionné comporte également certains risques auxquels les investisseurs doivent être attentifs. Voici quelques-uns des principaux risques associés à cette stratégie d’investissement :

        • Risque de perte en capital : Comme pour tout investissement, l’investissement immobilier fractionné comporte le risque de perte en capital. Les investisseurs peuvent perdre tout ou partie de leur investissement si le projet immobilier dans lequel ils ont investi ne se déroule pas comme prévu. Il est donc important pour les investisseurs de bien évaluer les risques associés à chaque projet avant d’investir.

        • Risque de liquidité : Bien que l’investissement immobilier fractionné offre une plus grande liquidité que l’investissement immobilier traditionnel, il convient de noter que la revente des parts peut prendre du temps. En effet, il peut être nécessaire de trouver un nouvel investisseur pour racheter les parts, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines voire mois. Les investisseurs doivent donc prendre en compte ce risque de liquidité avant d’investir.

        • Risque de performance : La performance des projets immobiliers dans lesquels les investisseurs ont investi peut être affectée par de nombreux facteurs tels que les conditions économiques, le marché immobilier, la gestion du projet, etc. Il est donc essentiel pour les investisseurs de bien évaluer le potentiel de rendement et les risques associés à chaque projet avant de prendre leur décision d’investissement.

        • Risque de défaut du promoteur : Dans le cadre de l’investissement immobilier fractionné, les investisseurs prêtent leur argent à des promoteurs immobiliers pour financer leurs projets. Il existe donc un risque de défaut du promoteur, c’est-à-dire que ce dernier ne parvient pas à rembourser les investisseurs. Il est donc important pour les investisseurs de bien évaluer la crédibilité et la solvabilité des promoteurs avant d’investir.

        • Risque de régulation : L’investissement immobilier fractionné est une stratégie d’investissement relativement nouvelle et en plein essor. Il est donc possible que de nouvelles régulations soient mises en place dans le futur pour encadrer cette activité. Les investisseurs doivent donc être conscients de ce risque de régulation et se tenir informés des évolutions législatives dans ce domaine.

      Il est important pour les investisseurs de bien comprendre ces risques et de les évaluer en fonction de leur profil d’investissement et de leur tolérance au risque. Il est également recommandé de diversifier les investissements et de choisir des plateformes de crowdfunding immobilier réputées et régulées pour minimiser les risques.

      Comment apprendre à investir dans l’immobilier

      Apprendre à investir dans l’immobilier peut sembler être une tâche complexe pour les débutants, mais il existe de nombreuses ressources disponibles pour les aider à acquérir les connaissances nécessaires. Voici quelques conseils pour apprendre à investir dans l’immobilier :

          • Lire des livres et des articles spécialisés : Les livres et les articles spécialisés sur l’investissement immobilier sont une excellente source d’information pour les débutants. Ils permettent d’acquérir les bases théoriques et pratiques de cette stratégie d’investissement. Certains livres populaires sur ce sujet incluent « L’investissement immobilier locatif intelligent » de Julien Delagrandanne et « Le guide de l’investisseur immobilier » de Philippe Proudhon.

          • Suivre des formations en ligne : Il existe de nombreuses formations en ligne gratuites ou payantes qui se concentrent spécifiquement sur l’investissement immobilier. Ces formations permettent d’approfondir ses connaissances et d’apprendre des stratégies et des techniques avancées. Certains sites proposent également des webinaires ou des vidéos éducatives gratuites qui peuvent être une bonne introduction à l’investissement immobilier.

          • Participer à des conférences et des séminaires : Les conférences et les séminaires sur l’investissement immobilier sont un moyen efficace de rencontrer des experts dans le domaine et de partager des expériences avec d’autres investisseurs. Ces événements offrent également l’opportunité d’apprendre de nouvelles stratégies et techniques d’investissement. De nombreux experts de l’investissement immobilier organisent régulièrement des conférences et des séminaires à travers le pays.

          • Suivre des blogs spécialisés : Les blogs spécialisés sur l’investissement immobilier sont une autre source d’informations précieuse. De nombreux investisseurs partagent leur expérience et leurs connaissances sur des blogs en ligne. Il est donc intéressant de suivre ces blogs pour obtenir des conseils et des recommandations pratiques. 

          • Faire appel à des professionnels de l’immobilier : Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour investir dans l’immobilier par vous-même, il est toujours possible de faire appel à des professionnels de l’immobilier. Ces experts peuvent vous accompagner dans votre démarche d’investissement et vous donner des conseils personnalisés en fonction de votre situation financière et de vos objectifs. Il peut s’agir d’agents immobiliers, de courtiers ou de conseillers financiers spécialisés dans l’immobilier.

        En résumé, apprendre à investir dans l’immobilier nécessite du temps, de l’investissement et de la patience. En utilisant les ressources disponibles, en se tenant informé des dernières tendances du marché et en sollicitant l’aide de professionnels de confiance, il est possible de maîtriser les bases de l’investissement immobilier et de développer une stratégie d’investissement qui correspond à ses objectifs financiers.

        Les erreurs à éviter lors de l’investissement immobilier

        L’investissement immobilier peut être une stratégie lucrative pour faire fructifier son épargne. Cependant, il est important de savoir que cette pratique n’est pas sans risques. Certaines erreurs courantes peuvent en effet compromettre la rentabilité de votre investissement immobilier. Dans cette partie, nous passerons en revue les erreurs les plus fréquentes à éviter lors de votre investissement immobilier.

        Une des erreurs les plus courantes est de ne pas faire suffisamment de recherche avant de vous lancer dans un investissement. Il est essentiel de bien connaître le marché immobilier dans lequel vous souhaitez investir, ainsi que les tendances actuelles. Cela inclut de savoir si le marché est en croissance ou en déclin, la demande du secteur, les prix du marché et les réglementations en vigueur. Ne pas faire assez de recherche peut vous amener à prendre des décisions basées sur des informations incomplètes ou obsolètes, ce qui peut entraîner des pertes financières importantes.

        Une autre erreur fréquente est de surestimer le potentiel de rentabilité de votre investissement immobilier. Il est important d’être réaliste quant aux revenus potentiels et d’éviter de compter sur des hypothèses irréalistes. Prenez en compte tous les coûts associés à l’investissement, tels que les frais de rénovation, les taxes foncières, les charges de copropriété, les frais de gestion et les frais de transaction. Calculez attentivement les revenus attendus et les rendements possibles avant de prendre une décision d’investissement.

        Une autre erreur courante est de ne pas avoir une vision à long terme lors de l’investissement immobilier. Beaucoup de gens se lancent dans l’investissement immobilier avec l’intention de faire des bénéfices rapides, mais cela peut être une erreur. L’immobilier est un investissement à long terme qui nécessite de la patience et de la persévérance. Il est important d’avoir une vision à long terme et de ne pas se laisser distraire par les fluctuations à court terme du marché. Pensez à la valeur future de votre investissement et à la possibilité de revenus stables pendant de nombreuses années.

        Une autre erreur à éviter est de ne pas diversifier son portefeuille d’investissement immobilier. Mettez tous vos œufs dans le même panier en investissant uniquement dans un seul bien immobilier peut être risqué. Il est recommandé de diversifier vos investissements en répartissant votre capital sur différents types de biens immobiliers, tels que des appartements, des maisons, des commerces, etc. Cela vous aidera à minimiser les risques inhérents à un seul investissement et à augmenter vos chances de réussite.

        Enfin, une autre erreur fréquente est de ne pas prendre en compte les coûts de maintenance et de réparation. En tant que propriétaire immobilier, il est important d’être prêt à faire face aux dépenses imprévues telles que des réparations ou des coûts d’entretien. Ne pas tenir compte de ces dépenses peut avoir un impact négatif sur votre rentabilité globale. Assurez-vous de prévoir un budget pour les éventuelles réparations et travaux de maintenance afin d’éviter des surprises désagréables.

        Les critères à prendre en compte pour investir

        Choisir le bon investissement immobilier est crucial pour maximiser votre rentabilité. Il existe plusieurs critères que vous devez prendre en compte avant de prendre une décision d’investissement. Dans cette partie, nous passerons en revue quelques-uns des critères les plus importants à considérer lors du choix d’un investissement immobilier.

        Tout d’abord, vous devez prendre en compte l’emplacement du bien immobilier. L’emplacement est souvent considéré comme l’un des facteurs les plus importants pour le succès d’un investissement immobilier. Un bon emplacement peut attirer des locataires de qualité, augmenter la demande et la valeur à long terme de votre propriété. Recherchez des quartiers attractifs avec une bonne infrastructure, des écoles et des commodités. Assurez-vous également que l’emplacement est sûr et présente un potentiel de croissance.

        Un autre critère à prendre en compte est le potentiel de rendement. Évaluez la rentabilité potentielle de votre investissement en prenant en compte les revenus locatifs et le potentiel d’appréciation. Les rendements locatifs peuvent varier en fonction de l’emplacement, de la taille du bien immobilier et des loyers du marché. Faites des recherches approfondies sur les perspectives de location dans la zone choisie afin de vous assurer que votre investissement générera des revenus stables.

        La qualité de la construction est également un critère important à considérer. Vérifiez l’état général du bien immobilier, y compris les finitions, la structure et les équipements. Il est recommandé de faire inspecter le bien par un expert en bâtiment avant de prendre une décision d’investissement. Assurez-vous également de prendre en compte les coûts potentiels de rénovation ou de remise en état, qui peuvent impacter votre rentabilité.

        Un autre critère à prendre en compte est l’offre et la demande sur le marché. Évaluez la demande locative dans la zone choisie en recherchant le taux de vacance et les taux de location du marché. Si la demande est élevée et l’offre limitée, cela peut indiquer une bonne opportunité d’investissement. Cependant, si l’offre est abondante et la demande faible, cela peut être un signe de difficulté à louer votre bien et à obtenir un rendement positif.

        Ne négligez pas non plus les coûts liés à l’achat et à la possession du bien immobilier. Prenez en compte les frais de transaction tels que les frais de notaire, les taxes et les commissions d’agence. Calculez également les charges de copropriété, les impôts fonciers et les frais de gestion potentiels. Assurez-vous que ces coûts ne compromettent pas la rentabilité de votre investissement.

        Les étapes pour investir dans l’immobilier fractionné sur Wally

        Investir dans l’immobilier fractionné sur Wally est une excellente option pour les investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille immobilier et accéder à des opportunités d’investissement attractives. 

        La première étape consiste à créer un compte sur Wally. Vous devrez fournir quelques informations personnelles, telles que votre nom, vos coordonnées et votre numéro de compte bancaire. Une fois votre compte créé, vous pourrez accéder à la plateforme et parcourir les différentes opportunités d’investissement disponibles.

        La deuxième étape consiste à sélectionner un projet immobilier. Wally propose une sélection de projets immobiliers dans différents lieux et avec différents rendements potentiels. Prenez le temps de lire attentivement les détails de chaque projet, y compris les rendements attendus, la durée de l’investissement et les risques potentiels. Vous pouvez également poser des questions aux gestionnaires de projet si vous avez besoin de plus d’informations.

        Une fois que vous avez sélectionné un projet qui correspond à vos critères, vous pouvez procéder à l’investissement. Choisissez le montant que vous souhaitez investir dans le projet et effectuez le paiement en utilisant les options de paiement disponibles sur la plateforme. Il est important de noter que chaque projet a un montant minimum d’investissement, veillez donc à respecter cette exigence.

        Une fois que vous avez investi dans un projet, vous deviendrez propriétaire d’une obligation reliée du bien immobilier. Vous recevrez des revenus proportionnels à votre investissement, généralement sous forme de revenus trimestriels. Vous pourrez également suivre la performance de votre investissement en accédant à votre tableau de bord sur Wally.

        Enfin, la dernière étape consiste à gérer votre investissement. Sur Wally, vous pouvez gérer votre portefeuille et suivre la performance de vos investissements immobiliers fractionnés. Vous pouvez également communiquer avec les gestionnaires de projet et poser des questions sur votre investissement.

        Conclusion et recommandations

        Investir dans l’immobilier fractionné sur Wally.co présente de nombreux avantages, tels que la possibilité de diversifier son portefeuille, d’accéder à des opportunités d’investissement attractives et de générer des revenus passifs. Cependant, il est important de prendre en compte les risques potentiels et de faire une analyse approfondie avant de prendre une décision d’investissement.

        Dans cette série d’articles, nous avons exploré l’importance de l’investissement immobilier, les différentes stratégies d’investissement, les avantages et les risques de l’investissement immobilier fractionné, ainsi que les critères à prendre en compte pour choisir un investissement immobilier. Nous avons également souligné l’importance de faire des recherches approfondies, d’apprendre les bases de l’investissement immobilier et d’éviter les erreurs courantes.

        Pour conclure, nous vous recommandons de consulter régulièrement la plateforme Wally pour vous tenir informé des nouvelles opportunités d’investissement. N’oubliez pas de diversifier votre portefeuille et de prendre en compte les facteurs clés tels que l’emplacement, le potentiel de rendement, la qualité de la construction et les coûts associés. En suivant ces recommandations et en prenant des décisions éclairées, vous pourrez maximiser les chances de succès de votre investissement immobilier fractionné sur Wally.

        Prêt(e) à investir dans l’immobilier ? Découvrez nos opportunités